Patrick, enseignant Iyengar

Comment as tu découvert le yoga ?
Je pensais que le yoga pourrait m’aider dans la réalisation d’un défi sportif…il m’a, depuis, aidé dans bien d’autres moments de ma vie 😉

Qu’est ce qu’il te plait dans le yoga ?
Cette petite joie indicible de se sentir plein, entier et en même temps rempli de l’énergie des pratiquants qui nous entourent ; ce perpétuel apprentissage ; cette observation de ce corps-esprit qui évolue ; cette pratique que l’on débute dans la nuit et qui progresse avec l’aube; cette concentration (pas toujours au rendez-vous) qui nous fait vivre un instant de présence d’une rare qualité ; ces moments où l’on se laisse guider par son Intention, ce lâcher-prise ; ces petites choses qui nous poussent à grandir et la puissance de sa simplicité.

Un asana, une pratique que tu aimes dans le yoga ?
J’aime la pratique des 108 salutations que l’on réalise aux équinoxes pour cette méditation en mouvement sur des postures simples et Utkatasana ou s’exprime force et étirement à la limite du déséquilibre ou l’on vient chercher son énergie, les bras tendus vers le ciel pour venir s’ancrer dans la terre.

Une difficulté rencontrée dans le yoga?
Pas une mais pleins de difficultés comme autant d’énigmes à résoudre, de travail à fournir, de lâcher-prise à expérimenter

Pourquoi enseigner le yoga ?
Pour partager cette passion ; pour voir ce léger sourire sur le visage des pratiquants quand ils se lèvent calmement, sans précipitation pour ranger le matériel en prolongeant cet instant de sérénité ; pour continuer à chercher au-delà de la répétition nécessaire ces petites astuces susceptibles de nous aider ; pour voir ces corps sur une posture, un instant, s’ouvrir, laisser l’espace se créer ; pour voir ces corps-esprit fugacement « comprendre »

Tes préférences du moment ?
Pas forcément « du moment », mais de grands « classiques » 😉
Un livre : « Chocolat » (Joanne Harris) / Yoga : « Ashtanga Yoga – Pratique et Philosophie » (Gregor Maehle)
Un film : « Le grand bleu » (L Besson)
Une chanson/un groupe/une musique : « Hallelujah » par Jeff Buckley
Un plat, une gourmandise : La tarte Tatin !!

Une personne, une phrase, qui t’inspire (et éventuellement) pourquoi ?
« Ai le courage de changer ce qui peut l’être, d’accepter avec sérénité ce qui ne le peut pas et possède le discernement nécessaire pour faire la différence entre les deux ».
Cette devise des Alcooliques Anonymes représente, pour moi, un bon chemin vers l’acceptation de l’impermanence (Anicca) amenant à plus d’équanimité.

Y comme Yang, une pratique dynamique (mais parfois Yin aussi 😉 )
O comme Oasis de 180×60 cm, mon tapis
G comme Gaïa, l’ancrage à notre terre-mère
A comme Ashtanga (…facile 😉 )

P comme Patience, qualité développée par la pratique
A comme Anicca (l’impermanence)
T comme Ténacité, s’accrocher à ses aspirations
R comme RESSS-PI-REZ ! (vous aurez reconnu qui « j’imite » 😉 )
I comme Intuition, à cultiver et à suivre encore et encore
C comme Communion lorsque l’on pratique ensemble au rythme de la respiration Ujjayi
K …et je fais Koi avec un « K », moi ? Ok, j’aime les Kiwis et le Kayak mais ce sera en anglais : K comme Knowledge, la connaissance de soi que nous apporte cette pratique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *